Les riches pensent long terme, les autres pensent week-end…

Lorsque j’étais salarié (et donc un esclave moderne) toutes mes semaines ont été rythmées par le sérieux des jours travaillés (du lundi au vendredi) et la détente des week-ends. Durant les 2 jours de liberté que sont le samedi et le dimanche, vous êtes censé récupérer et prendre des forces pour la semaine suivante. La semaine travaillée apparaît ainsi plus digeste. Ce rythme nous est imposé dès notre plus jeune âge, à l’école notamment. C’est notre système, la société moderne, qui nous “invite” à suivre son calendrier, emprisonnant ainsi notre temps et notre liberté d’actions. Nous sommes ainsi convaincus que nous ne pouvons pas faire autrement. Et pourtant…

En janvier 2008 j’avais atteint mon salaire maximum (650.000 xpf) et j’étais dévoué à mon emploi salarié. Je me croyais investi d’une mission salutaire et pensais que j’étais le meilleur pour la mener. Mon attention était portée principalement sur les moyens que je fournissais pour que mes supérieurs apprécient mon travail. Leur reconnaissance était importante, tout comme la rémunération correspondante.

Mon plus grand défaut était de ne jamais arriver à l’heure (nos bureaux ouvraient à 7h30, je devais démarrer à 8h00). Je crois que j’y suis arrivé que quelques fois en 13 ans de loyaux services. N’arrivant pas à “coller” au calendrier du système, chaque matin j’avais droit soit aux reproches de mes supérieurs, soit à ma propre auto-critique affectant peu à peu et jour après jour mon estime de soi.

Aujourd’hui en tant qu’entrepreneur non seulement mes revenus sont bien supérieurs mais je n’arrive quasiment jamais en retard à mes rendez-vous. Disons que lorsque je le suis, je n’en suis pas responsable. Dans ce cas, je prends soin de prévenir la personne que je fais attendre et m’excuse toujours. En résumé, aujourd’hui je déteste arriver en retard.

Si vous me demandez ce qui a changé, la réponse est évidente :

Je ne suis plus le calendrier du système mais mon propre calendrier !

Dans MON calendrier la semaine peut démarrer un mardi et se finir un mercredi. Les jours sont toujours bien identifiés mais je décide seul comment les remplir. Récemment en milieu de semaine j’étais avec Raimana Van Bastolaer au large de Papara sur un jet ski à faire du “Step Off”, sans obligation ni contrainte, sans arrêt de travail, sans permission. Nous avons profité de ce temps précieux passé ensemble, c’est ce qui comptait le plus. Le calendrier du système nous importait peu parce que Raimana comme moi nous ne dépendons plus du calendrier du système.

Le calendrier du système vous fait rater des moments magiques

Si vous avez des enfants vous devez déjà savoir comme il peut être difficile d’être toujours disponibles pour eux. Lorsqu’ils sont malades ou ne peuvent pas aller à l’école, comment vous soustraire de votre train train pour vous occuper d’eux ? Beaucoup de parents se plaignent de n’avoir pas vu leurs enfants grandir. Or ces moments magiques ne peuvent être rattrapés et sont perdus à jamais. Si vous vous sentez responsable je vais vous enlever une épine du pieds : cette responsabilité incombe au système et à son calendrier ! Certes vous ne pourrez pas changer le passé, mais vous pouvez encore changer votre avenir…

Démarrez votre propre calendrier !

Avoir et suivre son propre calendrier vous donne un sentiment de puissance. Vous arrivez à mieux contrôler ce qui vous arrive, vous ne naviguez plus “à vue”. Vous imposez aux autres votre rythme et arrêtez de subir leur manque d’organisation. Les demandes “urgentes” qui vous sont habituellement envoyées finissent pas être envoyées bien plus tôt sans la mention “Urgent !”. Vous pouvez également décider de répondre à votre téléphone ou à vos emails qu’à des heures fixes de la journée. Le reste du temps peut ainsi être consacré à vos objectifs de la journée. Vous évitez ainsi la pollution des autres et vivez à votre propre rythme, faisant avancer les travaux que vous avez ciblés comme prioritaires et appréciant les moments magiques que la vie vous donne.

Réglez les aiguilles de votre nouvelle horloge…

Pour suivre votre propre calendrier, vous aurez besoin d’une nouvelle horloge. L’ancienne, celle qui compte les heures et les minutes, vous permettra de rester connecté avec les autres personnes (étant elles mêmes dépendantes du calendrier du système).

Votre nouvelle horloge (celle de votre propre calendrier) fonctionnera aussi avec 2 aiguilles. La grande aiguille sera celle de l’Argent, la petite celle du Temps. Votre objectif est de gagner le plus d’argent possible en un minimum de temps. Argent et Temps rythmeront ainsi dorénavant chaque moment de votre vie, chaque journée, nuit, semaine, mois, année…

La grande aiguille ne devra jamais s’arrêter de tourner, vous autorisant ainsi à gagner toujours plus. La petite aiguille représentant le Temps devra être surveillée constamment, c’est en vérité votre compteur, votre compte à rebours qui vous rattache au temps qui vous reste à vivre. Ayez constamment votre nouvelle horloge en tête. Même si elle ne vous donnera pas l’heure, elle vous aidera à optimiser votre Temps et à gagner plus d’Argent.

Soyez votre propre horloger !

Pour vous sortir du calendrier du système, vous comprendrez rapidement que l’entreprenariat est votre seul recours. Vous ne pourrez pas vous extraire de la course folle dans laquelle se fatiguent tous les salariés sans un minimum de connaissances en éducation financière et en création d’entreprise. En devenant entrepreneur, vous devenez votre propre horloger.

Le salarié n’aime pas le Temps

Le salarié scrute en permanence son horloge pour pouvoir fuir son lieu de travail. Il compte sur elle pour lui donner 3 informations cruciales : la fin de la journée, la fin du mois et la fin de l’année (respectivement pour rentrer chez soi, toucher son salaire, toucher son 13eme mois). Pour le salarié le temps doit être raccourci et pour cette raison il souhaite plus que tout que le temps passe vite. C’est ainsi que des milliers d’employés partant à la retraite sont étonnés que leur vie ait trop vite passé.

Le Temps est plus important que l’Argent

Parce que vous pourrez gagner toujours plus d’argent, mais vous ne pourrez jamais gagner plus de temps (votre espérance de vie étant limitée). Dans l’horloge du système la petite aiguille représentant les heures pèse toujours plus que la grande représentant les minutes. Dans votre nouvelle horloge, le Temps pèsera toujours plus que votre Argent.

Les riches pensent long terme

Tous les riches sont des entrepreneurs. Vous ne trouverez jamais de salariés riches. Pour réussir vous devez compter sur une voire plusieurs entreprises, c’est ainsi et vous ne ferez pas une exception. Les riches pensent long terme, les autres sont dans la satisfaction immédiate et raisonnent donc “week-end”. Avec votre nouvelle horloge et votre nouveau calendrier, vous ne compterez plus sur les jours fériés ni le samedi et le dimanche. Tous les jours se ressembleront parce qu’ils seront rythmés par les 2 aiguilles de votre nouvelle horloge…

Amicalement,

Steeve HAMBLIN


Lire la vidéo suivante :

ABONNEZ-VOUS !

ABONNEZ-VOUS !

Restez connecté à mes partages et recevez la "Pensée du jour" chaque matin. C'est une citation motivante d'une personnalité publique qui a marqué son temps. Gratuit!

You have Successfully Subscribed!